6. Nouvelle-Zélande

Akaroa (25-26/04/2018)

Jean-François Langlois , 29 ans, né 1808 à La Luzerne, près de St Lo en Normandie, est commandant à bord d’un baleinier lorsqu’il met l’ancre pour la première fois à Akaroa, dans la péninsule de Banks en 1838. Il y passe l’hiver, pêchant des baleines au large de la côte…

Par la suite, des colons français souhaiteront y installer une base pour la pêche des baleines et tenteront de signer un traité avec les maoris pour leur racheter leur terre mais les britanniques sont déjà très installés sur l’île du Sud et les devancent en 1840. C’est ce qui s’appelle une tentative de colonisation ratée !

Cela n’empêche pas qu’aujourd’hui Akaroa revendique son influence française, on y trouve des noms de rues en français et également des petits commerces. Nous avons même eu la chance de goûter des bons croissants et une bonne baguette (oui, ça nous manque !!)

C’est ici que nous passerons notre dernière étape néo-zélandaise avant de retourner à Christchurch pour rendre notre van, puis à Auckland pour décoller vers le pays du soleil levant… de nouvelles aventures à venir donc !


Kaikoura (22/04 au 24/04/2018)

Nous voici revenus sur la côte Est à Kaikoura. Super, on peut de nouveau profiter du lever de soleil au bord de l’océan et le soleil est revenu. Au programme, balade en bord de falaise et observations de lions de mer, appelés ici « fur seal » (ou phoques à fourrure). Puis, Théotime a adoré voir comment on tond un mouton et apprendre tout ce qu’on peut faire avec leur laine selon la race de mouton (tapis de sol, vêtements en merino, etc…)


Hanmer Springs (20-21/04/2018)

Nous avons quitté la côte Ouest pour rejoindre la côte Est et faisons un arrêt de 2 jours à Hanmer Springs, petite ville tranquille au milieu de forêts. Petite rando jusqu’à une chute d’eau du nom de Dog springs et un temps de jeu pour Théotime : nous profitons de pouvoir nourrir à la main et approcher plein d’animaux différents pour son plus grand plaisir (et le nôtre 😛 )


Paparoa – Pancakes Rocks (19/04/2018)

Nous nous arrêtons le temps d’une journée à Paparoa, toujours sur la côte ouest, pour aller observer les célèbres et quasi uniques Pancakes Rocks. Un phénomène causé par les vagues et la corrosion de l’eau a permis l’apparition de geysers maritimes. L’aspect de Pancakes s’est formé par érosion différentielle et crée un empilement de blocs rocheux fins et horizontaux.


Franz Josef (18/04/2018)

Une randonnée nous a offert la possibilité d’approcher d’assez prêt le glacier Franz Josef qui mesure 12km de long. C’est toujours émouvant de pouvoir admirer un glacier comme cela, on se sent alors tout petit… Quelle beauté ! 😯 


Haast Highway (16-17/04/2018)

Direction la West Coast en empruntant la Haast Highway qui longe en grande partie la mer Tasman (mer entre Australie et NZ). Nous nous sommes arrêtés plusieurs fois aux abords de cette route pour faire des petites balades malgré un temps maussade.


Sur la route de Milford Sounds (14-15/04/2018)


Alexandra & Glenorchy & TeAnau (08/04 au 14/04/2018)


Wanaka & Rob Roy (06/04 au 08/04/2018)

Nous continuons notre descente et garons notre van à Wanaka pour recharger les batteries.

Wanaka nous permettra le lendemain matin d’accéder à la vallée Matukituki dans le Mount Aspiring National Park, point de départ pour observer le glacier Rob Roy.

Magnifique vallée, elle aussi digne d’un décor de Seigneur des Anneaux. Pour y arriver, il faut faire 30km de route en gravier, le pauvre van est un peu malmené ! Nous sommes surpris quelques kilomètres avant la fin de la route par un premier gué qui se présente à nous… nous descendons et analysons si le van peut passer (Amélie pense que non mais Alex veut tenter le coup et ça passe !). Deux autres gués feront leur apparition mais un dernier aura raison de nous, il est définitivement trop profond pour le van et en voyant passer d’autres véhicules type 4×4, cela se confirme. Il nous restera un peu moins de 3km à faire à pied pour rejoindre le début du sentier de randonnée. Au retour, nous serons pris en stop pour un néo-zélandais et son fils qui auront pitié de nous =)

Le Rob Roy Peak a son plus haut point fait 2644m et descend jusqu’à 1500m, il est déjà bien enneigé à cette période de l’année. Il sera à coup sûr un de nos coups de cœur. A gauche, une cascade de 260m fait un plongeon depuis le haut de l’immense falaise où s’arrête le Rob Roy glacier, ajoutant un brin de charme à ce tableau déjà idyllique.


Parc National Aoraki/Mont Cook (04/04 au 06/04/2018)

Une fois passé de l’autre côté du lac Pukaki, nous arrivons dans une magnifique vallée des Alpes du Sud Néo-Zélandaises. C’est ici que résident les plus hauts sommets et glaciers du pays. Arrivée sous la pluie donc peu (pas) de visibilité mais le lendemain matin, Ô surprise, nous sommes bien au pied des glaciers et un temps radieux s’offre à nous pour partir randonner à la découverte de cette vallée. Tout d’abord nous marchons jusqu’au lac Hooker et son glacier avec en point de mire le Mont Cook, point  culminant avec ses 3724m et son double sommet en pointe, on ne peut pas le louper ! Le lendemain, randonnée jusqu’au lac Tasman et son glacier. C’est impressionnant toute cette moraine, et dire qu’il y a des milliers d’années tout n’était que glace dans cette vallée… enjoy 😎


Lac Tekapo & lac Pukaki (02/04 au 04/04/2018)

Ça y est ! L’arrivée de notre super van qui a fière allure annonce la fin du camping pour nous, après 2 mois de bons et loyaux services, nous rangeons la tente au placard (sac à dos)

Nous commençons notre road trip avec des arrêts aux lacs Tekapo et Pukaki, ça sent bon les hautes montagnes et les glaciers qui approchent…


Wellington & Christchurch (28/03 au 02/04/2018)

Wellington, dernière étape de l’île du Nord avant de décoller pour Christchurch à la découverte de l’île du Sud…

Ces 2 jours à Wellington, nous avons visité le gigantesque musée Te Papa (6 étages) où il y avait beaucoup de jeux et expériences pour les petits et plus grands enfants (n’est-ce pas Amel ?!). Puis nous sommes montés sur le Mont Victoria qui offre une très jolie vue panoramique sur la ville avec sa péninsule et ses 2 baies. Enfin, un petit tour par le jardin botanique.

A Christchurch, nous sommes arrivés en plein week-end de Pâques, qui est férié pour les néo-zélandais également. Donc notre séjour, se résume « presque » à une chasse aux œufs pour Théotime qui s’est régalé (et nous aussi :-P)


Taupo & Tongariro National Park (24/03 au 28/03/2018)

Petite balade autour du lac Taupo, le plus grand de Nouvelle Zélande et GRANDE balade dans le Tongariro National Park (le Mordor pour les fans du Seigneur des Anneaux), nommée Alpine Crossing (20km pour 1000m de D+) où nous avons pu observer encore de l’activité volcanique avec entre autre les volcans Ngauruhoe et Tongariro en compagnie de nos amis Nordistes, Elise et Olivier, eux aussi tourdumondistes 🙂


Waitomo (22/03 au 24/03/2018)

Nos pérégrinations nous auront forcément amenés à aller visiter les grottes de Waitomo et ses vers luisants (voir article dans la gazette)


Rotorua (18/03 au 22/03/2018)

Voici un aperçu de notre passage à Rotorua et ses activités volcaniques (voir article dans la gazette)


Tauranga (18/03/2018)

Sur la route pour Rotorua, nous nous sommes arrêtés le temps d’une petite rando sur le Mount Maunganui à Tauranga pour admirer celle belle vue panoramique sur la péninsule.


Hot Water Beach (16/03 au 18/03/2018)

La suite de nos aventures se poursuit le temps de 2 jours à Hot Water Beach sur la côte Est à 2h d’Auckland où l’activité volcanique nous a permis de creuser notre piscine d’eau chaude naturelle sur la plage. Une jolie randonnée nous a amenés à Cathedrale Cove, une arche gigantesque façonnée dans la falaise par la mer.


Auckland (12/03 au 16/03/2018)

Nous voilà arrivés en Nouvelle Zélande… ça y est l’Océan Pacifique a été entièrement traversé, nous passons à décalage +12h et nous ne serons jamais aussi loin de la France avec les 20 000km qui nous séparent.

1ère étape, déambulations dans la bucolique Auckland, armés de nos fidèles bâtons (surtout pour Théotime).

Nous profitons de belles balades jusqu’au Mont Eden et One Tree Hill pour leur vue panoramique sur la ville.

Nous apprécions la propreté irréprochable, les nombreux aménagements pour les enfants et surtout d’être débarrassés de la meute de chiens errants qui nous suivait depuis l’Amérique Centrale ! N’est-ce pas Amélie ?! 🙂

Quelques jours qui nous permettent aussi de nous familiariser avec la conduite à gauche avant de nous lancer à l’aventure avec notre van… futur challenge pour Alex !