JAPON : 15 faits amusants incongrus ou intéressants

  • En entrant ET en sortant des compartiments de train, les contrôleurs font toujours un salut en se penchant en avant. Ils peuvent répéter ces gestes jusqu’à 20-30 fois par trajet.
  • Il est formellement interdit de prendre l’escalator avec sa poussette. Des gardiens y veillent. Nous nous en sortons en faisant le petit salut plusieurs fois (il ne faut pas avoir trop mal au dos) tout en le ponctuant de plusieurs « arigato cozaïmassss » en laissant traîner longtemps le « s » à la manière d’un serpent. Ça fonctionne.
  • Lorsqu’on a des chaussures enlevées par exemple dans un restaurant à tatamis et que l’on a besoin d’aller aux toilettes, des paires de chaussons spécial toilettes sont là pour accueillir nos petits pieds.
  • Il y a des toilettes partout, d’une propreté exemplaire même dans le métro. Sur le côté du toilette, on peut mettre de la musique si on veut un peu d’intimité.
  • A la piscine, les femmes se baignent avec un collant de running leur couvrant même les chevilles, et un sweat à manches longues leur arrivant au bout des doigts. Dans la même piscine mais côté Onsen on se baigne tout nus !
  • Les japonais adorent les cheveux blonds de Théotime et ses grands yeux: quand nous marchons nous entendons souvent retentir des « kawaiiiiiiii » (« mignon »). Lorsque nous nous prenons en photo, 20 japonais ont la même photo de nous…
  • En 25 jours et beaucoup de déplacements et visites nous n’avons jamais entendu quiconque élever la voix.
  • Les enfants sont tous d’un calme extraordinaire. Nous ne les voyons jamais pleurer, ou alors silencieusement. Aucun ne court partout dans le métro, ne jette son doudou, ne crie « je veux une banane maintenant! », ne… sauf le nôtre (et là on ne nous dit pas Kawai…)
  • Il est possible de marcher dans une foule extrêmement dense (pensez Paris heure de pointe fois 2) sans que personne ne vous bouscule. Pratique !
  • Les bébés ne sont jamais allaités en public même tout petits. Il y a des lieux spécifiques pour cela (et interdits aux hommes), référencés sur une application. On est contents de ne pas encore avoir notre mini vorace numéro 2 en open bar.
  • Si vous oubliez votre précieux iPhone dans le métro, votre voisine vous attendra à la prochaine station pour vous le rendre. Testé et approuvé (une fois nous suffit).
  • Dans les supérettes et les supermarchés, les caissières nous parlent pendant tout le temps où elles passent nos articles. On pense qu’elles disent quelque chose comme « un sandwich ça fera 200 yens, un petit gâteau 118 yens etc etc… » mais on n’est pas sûrs. On ne comprend rien !
  • Nos repas phares toujours dans ces mêmes supérettes: les croquettes (boule de riz frite et fourrée) et les brochettes de peau de poulet (oui oui uniquement la peau)
  • Il n’y a pas de poubelles dans les lieux publics, la rue… et rarement dans le métro. Pourtant nous n’avons jamais vu un seul papier par terre.
  • Malheureusement lorsqu’il y a une poubelle nous avons le choix entre bouteilles en verre ou « à bruler ». Le recyclage ne semble pas encore avoir fait sa place.

Laisser un commentaire